Gérer le stress et l'anxiété

Par Matthieu Ricard le 26 septembre 2009

Le stress est un mécanisme naturel qui mobilise toutes nos énergies pour faire face à une urgence--fuir devant un éléphant qui charge, par exemple. Mais si vous êtes toute la journée dans l'état de celui qui cherche à fuir un éléphant, c'est très mauvais pour la santé. Le stress chronique affaiblit le système immunitaire, abime les neurones, ...

Quelques chiffres en passant

Par Matthieu Ricard le 19 septembre 2009

Le budget annuel de l'UNICEF pour le monde entier (environ 3 milliards de dollars) n'est que la moitié de celui de la RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens). Il suffirait de 5 milliards de dollars pour scolariser tous les enfants du monde qui ne vont pas encore à l'école. 95% des armes mondiales sont fabriquées et vendues par...

Quelques réflexions sur la créativité

Par Matthieu Ricard le 10 septembre 2009

Pour laisser libre cours à sa créativité, l'esprit doit se défaire des automatismes de pensée qui le conduisent à tourner en rond dans ses schémas habituels. Il doit pouvoir rester dans un état de réceptivité, de lucidité, de flexibilité, de clarté et de sagesse. Il pourra ainsi cesser de surimposer ses propres projections sur la réalité. ...

Adaptation: résignation ou liberté?

Par Matthieu Ricard le 29 août 2009

Dernièrement, dans une conversation avec des penseurs nord-américains, j'ai dit que l'entraînement de l'esprit par la méditation pouvait permettre à des individus de modifier leur perception de situations pénibles et les aider à développer des facultés utiles pour mieux affronter les hauts et les bas de l'existence. On me répondit avec vigu...

Rencontre dans l'avion

Par Matthieu Ricard le 24 août 2009

Dernièrement, dans un vol international alors que le repas venait d'être servi, mon voisin, un jeune américain du Midwest, me demanda avec une pointe d'étonnement : -- Etes-vous végétarien ? -- Oui. -- Pensez-vous que la viande est quelque chose d'impur ? -- Pas du tout, mais je ne veux pas causer de mal en mangeant. -- Mais tous le...

Le bonheur au-delà de l'égocentrisme

Par Matthieu Ricard le 11 août 2009

Envisager le bonheur comme la matérialisation de tous nos désirs et passions et, surtout, le concevoir uniquement sur un mode égocentrique, c'est confondre l'aspiration légitime à la plénitude avec une utopie qui débouche inévitablement sur la frustration. Même si l'on affiche toutes les apparences du bonheur, on ne peut être véritablement...

Que faut-il entendre par réalité ?

Par Matthieu Ricard le 2 août 2009

Pour le bouddhisme, il s'agit de la nature véritable des choses, non modifiée par les fabrications mentales que nous lui surimposons. Ces dernières creusent un fossé entre nos perceptions et cette réalité, d'où un conflit incessant avec le monde. « Nous déchiffrons mal le monde et disons qu'il nous trompe », écrivait Rabindranath Tagore. Nous...

Ne pas s'identifier à sa souffrance

Par Matthieu Ricard le 24 juillet 2009

Même lorsqu'une souffrance nous tourmente au plus haut point, nous ne sommes pas cette souffrance. Lorsque nous souffrons d'une maladie, nous ne sommes pas cette maladie. Habituellement, nous nous identifions complètement à notre souffrance et ne faisons qu'un avec elle. Pour pouvoir continuer à nous épanouir dans l'existence, il importe de c...

Sur la peine de mort

Par Matthieu Ricard le 16 juillet 2009

En Décembre 2006, le gouverneur de Floride, Jeb Bush, suspendit temporairement les exécutions capitales des condamnés à mort parce qu'il avait fallu vingt minutes pour que l'un d'entre eux succombe à une injection létale supposée le tuer en quatre minutes. Il affirma qu'il agissait ainsi par souci d'humanité. Je ne vois aucune humanité d...

L'optimisme éclairé (deuxième partie)

Par Matthieu Ricard le 8 juillet 2009

En entendant une porte grincer, l'optimiste pense qu'elle s'ouvre et le pessimiste qu'elle se ferme. Les psychologues ont longtemps cru que les personnes légèrement dépressives étaient les plus « réalistes ». Les optimistes en effet ont tendance à se rappeler plus souvent les événements plaisants que les situations douloureuses et à sures...