Actualité

Nouveau livre : Cerveau et Méditation

Moine bouddhiste et Neurobiologiste, ensemble, Matthieu Ricard et Wolf Singer développent un dialogue autour de la « science de l’esprit », entre les sciences contemplatives et les sciences modernes, pour percer les mystères de l’esprit humain.

La méditation modifie-t-elle les circuits neuronaux ? Comment se forment les émotions ? Qu’est-ce que le « moi » 

Les deux approches sont radicalement différentes, mais elles aboutissent souvent aux mêmes conclusions.

Pour en savoir plus : http://matthieuricard.org/books/cerveau-meditation

Couverture Cerveau Meditation

blog

Existe-t-il des photographies de Patrul Rinpotché (1808 – 1887) ?

Par Matthieu Ricard le 17 septembre 2017

Récemment, est paru en langue anglaise, un ouvrage que j’ai eu la bonne fortune d’écrire sur la vie et les enseignements de Dza Patrul Rinpotché (« Enligthened Vagabond », Shambhala Publications), qui sera publié en Français l’an prochain par les Éditions Padmakara. Au fil des 35 dernières années, j’ai recueilli une centaine d’anecdotes trans...

La photographie

Par Matthieu Ricard le 5 septembre 2017

À l'occasion de la publication de mon premier ouvrage de photographie, Voyage vers l'illumination (désormais réédité sous le titre L'esprit du Tibet), Henri Cartier-Bresson m'avait gentiment envoyé un petit mot: "La vie spirituelle de Matthieu et son appareil photo ne font qu'un, de là surgissent ces images fugitives et éternelles." (Henri C...

Ayn Rand est-elle vraiment le modèle à suivre pour une grande nation?

Par Matthieu Ricard le 15 août 2017

Le président Donald Trump proclame fièrement qu'Ayn Rand est son écrivain favori et qu'il admire ses idées. Quel sens cela peut-il bien avoir qu'une nation comme les États Unis d'Amérique ait un dirigeant dont l'idéal est de promouvoir l'égoïsme au sein de la société? Je suis convaincu que l'égoïsme rend la vie misérable, non seulement pour ...

Cette semaine

La pensée de la semaine

Tous les êtres sont identiques dans leur désir d'être heureux et de ne pas souffrir. Ils ne diffèrent de moi que par leur nombre : je suis un, alors qu'eux sont innombrables. Mes joies et mes peines sont donc insignifiantes face aux bonheurs et aux malheurs des autres. Cette pensée est la base de l'esprit d'Éveil. Nous devrions souhaiter le bonheur d'autrui plus que le nôtre, en songeant particulièrement à nos ennemis et à ceux qui nous maltraitent. Sinon, à quoi servirait la compassion ?

DILGO KHYENTSE RINPOCHE (1910-1991)
Le Trésor du cœur des êtres éveillés, p. 15,16, 53, 60, 79.


Articles

Un demi-siècle dans l'Himalaya

Publié le 24 août 2017

Pendant un demi-siècle, Matthieu Ricard a photographié ses maîtres spirituels et le monde fascinant qui les entourent : l’intimité des monastères et la majesté des sommets himalayens du Népal, l’i...

Vidéos
En ce moment chez Karuna-Shechen

Mission accomplie : 10 écoles reconstruites

Publié le 21 août 2017

Excellente nouvelle en cette rentrée scolaire 2017 : nous avons achevé la reconstruction de dix écoles primaires, au Népal. Toutes avaient été détruites pendant les séismes meurtriers de 2...