La pensée de la semaine

Les images de souffrance, de persécution, d'abus et de maltraitance abondent et sont nécessaires pour éveiller les consciences. Mais il faut maintenir un équilibre pour le pas tomber dans le " syndrome du mauvais monde " qui mine notre espoir et nous convainc que l'être humain est foncièrement mauvais. En vérité, nous avons au plus profond de nous, à la manière d'une pépite d'or dans sa gangue, un extraordinaire potentiel de bonté, de connaissance et d'éveil. Il importe de prendre conscience de ce potentiel, de l'actualiser et de l'amener à son point optimal...

Matthieu Ricard
Contemplation