Matthieu Ricard

Moine bouddhiste, Photographe et Auteur
Articles

La pensée de la semaine

La patience est, en essence, la capacité de supporter la souffrance sous toutes ses formes. Cette vertu est comparable à un terrain fertile où les fleurs des trois disciplines peuvent s'épanouir en répandant le parfum suave de leurs qualités. Pareille aussi à clôture qui protège ces fleurs, la patience présente trois aspects : il y a d'abord la patience qui permet d'assumer le fardeau des souffrances et des difficultés rencontrées lorsqu'on œuvre à son propre bien et à celui des autres ; puis la patience d'accepter, imperturbablement, tous les maux que les autres peuvent nous infliger ; et enfin, la patience qui consiste à ne pas craindre les enseignements profonds, comme ceux sur la vacuité [....].

KANGYUR RINPOCHE (1897-1975)
Le Trésor de précieuses qualités, p. 393-6.