Page

A propos

Matthieu Ricard, né en France en 1946 et fils du philosophe français Jean-François Revel et de l'artiste peintre Yahne Le Toumelin, est moine bouddhiste, auteur de livres, traducteur et photographe. Après un premier voyage en Inde en 1967 où il rencontre de grands maîtres spirituels tibétains, il termine son doctorat en génétique cellulaire en 1972, et part s'installer définitivement dans la région de l'Himalaya où il vit maintenant depuis plus de 40 ans.

Les écrits

Matthieu Ricard est l'auteur de nombreux ouvrages dont Le Moine et le Philosophe (avec son père Jean-François Revel), L’infini dans la paume de la main (avec l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan), Plaidoyer pour le bonheur, L’Art de la méditation, La citadelle des neiges, Chemins spirituels, Plaidoyer pour l’altruisme, Plaidoyer pour les animaux, ainsi que Trois amis en quête de sagesse et À nous la liberté ! (avec Alexandre Jollien et Christophe André). Également Le Cerveau et la méditation (avec Wolf Singer). Ses livres ont été traduits en 23 langues.

Les traductions de textes bouddhistes

Matthieu Ricard a consacré sa vie à l'étude et à la pratique du bouddhisme auprès des plus grands maîtres spirituels tibétains de notre époque, et est l'interprète français du Dalai Lama depuis 1989.
Il est l'auteur de plusieurs volumes de traductions à partir du tibétain, dont Shabkar, autobiographie d'un yogi tibétain, Le trésor du coeur des êtres éveillés, Au coeur de la compassion (enseignements de Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché), et Chemins spirituels, Anthologie de textes tibétains.

La photographie

En tant que photographe, Matthieu Ricard a publié, en français, L’esprit du Tibet, Himalaya Bouddhiste (avec Olivier et Danielle Föllmi), Moines danseurs du Tibet, Tibet : regards de compassion, Bhoutan : terre de sérénité, Un voyage immobile : L’Himalaya vu d’un ermitage, 108 sourires, Hymne à la beauté, Visages de paix, terres de sérénité, Un demi-siècle dans l’Himalaya, Contemplations, Émerveillement, ainsi que plusieurs albums de photos à l’étranger.
Son dernier ouvrage — Émerveillement — publié aux éditions de La Martinière, propose 100 photos inédites, des sommets Himalayens à la magie de l’Islande, en passant par les sentiers de la Patagonie et les rivières gelées du Yukon.

Ses œuvres ont été exposées à Aperture Gallery (New York, 1996), Asia Society (New York, 1998), Visa pour l’Image (Perpignan, 1999) ; Rubin Museum of Art (New York, 2006), Forum des Halles (Paris), Festival de Riedisheim (2010), Hong Kong (Université et Convention and Exhibition Center, 2006), Toulouse (Musée Paul Dupuy, 2016), Genève (Foire du Livre, 2016), Monaco (Affaires Culturelles de la Principauté, 2018), Sentiers de la Photo (Vosges, 2018), Festival de la Gacilly (2018), Rencontres d’Arles (2018), Libraire La Hune (2019), Festival international de la photo animalière et de nature de Montier-en-Der (2011 invité d’honneur, 2013, 2016, 2019), et Fondation Good Planet (2019-2020).

Ses images ont été publiées dans de nombreux magazines, dont le National Géographique (France, couverture de l’édition spéciale No. 100), L’Express, Géo, Figaro Magazine, Animan, Terre Sauvage, Ultreïa, Monde de la photo, et bien d'autres.

L'intégralité des droits d'auteurs issus de la vente des photographies de Matthieu Ricard est reversée à l'association humanitaire qu'il a cofondée en 2000 avec Rabjam Rinpoché, Karuna-Shechen.

La contribution scientifique

Matthieu Ricard est également un membre actif de l'Institut Mind and Life, une association qui cherche à approfondir la compréhension scientifique du fonctionnement de l'esprit dans le but de réduire la souffrance intérieure.
Matthieu contribue à l'étude des bienfaits que l'entraînement de l'esprit et la méditation sur la compassion peuvent avoir sur le cerveau et il est le cosignataire de plusieurs publications scientifiques.

L'engagement humanitaire

L'intégralité des droits d'auteurs issus de la vente des livres de Matthieu Ricard, ainsi que les bénéfices de ses conférences et de la vente de ses photos, sont reversés à l'association humanitaire qu'il a créée, Karuna-Shechen.
Fondée sur la vision de « compassion en action », Karuna-Shechen a développé plus de 200 projets éducatifs, médicaux, et sociaux dans le nord de l'Inde, au Népal et au Tibet, au bénéfice des populations les plus déshéritées.

Pour plus d'informations sur Karuna-Shechen: http://karuna-shechen.org/fr/