Matthieu Ricard

Moine bouddhiste, Humanitaire, Auteur et Photographe

Liberté intérieure - 1

Par Matthieu Ricard le 25 juillet 2010

Être libre, c'est être maître de soi-même. Pour beaucoup de gens, une telle maîtrise concerne la liberté d'action, de mouvement et d'opinion, l'occasion de réaliser les buts qu'on s'est fixés. Ce faisant, on situe principalement la liberté à l'extérieur de soi, sans prendre conscience de la tyrannie des pensées. De fait, une conception répand...

Sur le goût de la nouveauté

Par Matthieu Ricard le 5 juillet 2010

Avoir toujours soif de nouveauté conduit souvent à se priver des vérités les plus essentielles. L'antidote de la souffrance, de l'attachement au moi, consiste à aller à la source des pensées et à reconnaître la nature ultime de notre esprit. Comment une telle vérité vieillirait-elle ? Quelle nouveauté pourrait ‟démoder” un enseignement qui me...

Attitude face à la mort - 7 - suite et fin.

Par Matthieu Ricard le 29 juin 2010

(Interview sur Radio Canada) Question: Avant que nous nous quittions, une dernière question me brûle les lèvres : est-il vrai que, chez certains grands méditants, la décomposition du corps intervient plus lentement que chez la plupart des gens, ou s'agit-il là d'une légende? Réponse: Ce phénomène peut durer un certain temps, parfois plu...

Attitude face à la mort - 6 - suite.

Par Matthieu Ricard le 22 juin 2010

(Interview sur Radio Canada) Question: Comment la méditation peut-elle préparer à la mort? Matthieu: C'est précisément en développant notre force d'âme et notre liberté intérieure nous verrons la mort non comme une annihilation, mais comme un passage que nous serons capables d'effectuer avec lucidité et sérénité. Cela reste certainemen...

Attitude face à la mort - 5 -, à suivre...

Par Matthieu Ricard le 15 juin 2010

(Interview sur Radio Canada) Selon le bouddhisme, la mort n'est pas semblable à une goutte d'eau qui s'absorbe dans la terre sèche ou à une flamme qui s'éteint. Sa nature se déduit de celle de la conscience. C'est un problème complexe. Beaucoup de religions théistes envisagent une création, ce qui revient à dire que rien, à un moment donné,...

Emerveillement et tristesse

Par Matthieu Ricard le 8 juin 2010

Depuis des années les ornithologues étaient intrigués par le fait que les barges rousses (une espèce de limicoles, famille d'oiseaux qui vivent principalement à proximité de l'eau, mais ne peuvent s'y poser, ni plonger pour pêcher) devenaient si grasses avant leur migration hivernale? ‟Elle ressemblaient à des boules de suif volantes,” commen...