Mieux vaut aider que blâmer.

Par Matthieu Ricard le 26 février 2010

Si on blâme quelqu'un c'est qu'on simplifie abusivement une situation complexe. On peut fort bien désapprouver le comportement de quelqu'un. Mais les gens eux-mêmes ne sont ni «exécrables », ni « inutiles » ni « mauvais » . Personne n'est intrinsèquement « ceci » ou « cela » en profondeur, pour la bonne raison que la nature fondamentale de la...

Un intéressant sondage sur le thème des valeurs

Par Matthieu Ricard le 20 février 2010

En décembre 2009 une équipe du forum économique mondial de Davos en partenariat avec Facebook a réalisé un sondage d'opinion sur les valeurs humaines. 130 000 personnes ont été interrogées, des jeunes pour la plupart (80 % avaient de moins de 30 ans). Les opinions exprimées ne sont pas représentatives de l'opinion publique dans les nations co...

Revoir un vieil ami

Par Matthieu Ricard le 13 février 2010

Une étude, récemment publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS), a révélé que la sterne arctique, le plus grand migrateur du monde animal, parcourait 70 000 km par an lors de ses migrations entre le Groenland et l'Antarctique. Compte tenu du fait qu'une sterne arctique peut vivre ju...

Echos de Davos-2

Par Matthieu Ricard le 6 février 2010

Au Forum Economique Mondial de Davos, sans une session consacrée aux ‟leçons du passé en vue d'élaborer les valeurs du futur » à laquelle je participais, Jody Williams, qui a reçu le prix Nobel pour avoir milité inlassablement et avec succès pour l'interdiction des mines antipersonnel, expliqua comment elle continuait à interpeller les représ...

Echos de Davos-1

Par Matthieu Ricard le 1 février 2010

Pendant le Forum Economique Mondial de Davos qui vient de se tenir et auquel j'ai participé en tant que conférencier, quelques rares voix qui réclamaient plus d'altruisme et un plus grand sens des valeurs m'ont inspiré. Dans la session « Repenser les valeurs dans le monde de l'après-crise », Mohammad Yunus, le lauréat du prix Nobel qui créa ...

Vraiment libres?

Par Matthieu Ricard le 26 janvier 2010

‟A bien observer la vie dans les villes, on a l'impression que toutes les facettes de la vie des individus doivent être définie avec beaucoup de précision, comme une vis qui doit s'emboîter exactement dans le trou. En un sens, vous avez peu de contrôle sur votre propre vie. Pour survivre, vous devez suivre ce modèle et le rythme qui vous est ...

La réincarnation n'est pas la renaissance d'un "moi" (suite et fin)

Par Matthieu Ricard le 19 janvier 2010

Conventionnellement, on peut parler de conscience ‟individuelle” même si l'individu n'existe pas en tant qu'entité autonome, car l'absence de transfert d'une entité discontinue ne s'oppose pas à la continuation d'une fonction. Que le moi n'ait pas d'existence propre, n'empêche pas qu'un courant de conscience particulier ait une histoire e...

La réincarnation n'est pas la renaissance d'un "moi"

Par Matthieu Ricard le 13 janvier 2010

Tout d'abord, il faut bien comprendre que ce qu'on appelle réincarnation dans le bouddhisme n'a rien à voir avec la transmigration d'une ‟entité” quelconque, rien à voir avec la métempsycose. Tant que l'on raisonne en termes d'entités plutôt que de fonction, de continuité de l'expérience, le concept bouddhiste de renaissance ne peut pas êtr...

Le Grand Prismatique vu du ciel

Par Matthieu Ricard le 8 janvier 2010

En Septembre dernier, j'eu la chance de pouvoir survoler le Grand Prismatique, dans la Parc National du Yellowstone. Un rêve de photographe!

L'hypothèse faite par Daniel Batson d'un altruisme véritable

Par Matthieu Ricard le 30 décembre 2009

Lors des réunions préparatoires à la conférence de l'Institut Mind and Life sur « L'altruisme et la compassion en économie » (qui se tiendra à Zurich du 9 au 11 avril 2010, voir www.compassionineconomics.org), j'ai eu la chance de passer quelque temps avec Daniel Batson, un éminent psychologue américain, professeur à l'université du Kansas à...