Matthieu Ricard

Moine bouddhiste, Humanitaire, Auteur et Photographe
blog

Sankisya, le lieu ou le Bouddha descendit de Toushita

Par Matthieu Ricard le 19 février 2011

De Shravasti, notre pélérinage nous a fait parcourir la longue route qui mène à Sankisya (appelé Sankassa dans les écritures, ou Sankasya).

On dit que, après avoir enseigné l'Abhidamma et donné des enseignements à sa mère décédée dans le paradis de Toushita, c'est là que le Bouddha revint sur terre.

Récemment encore, Sankisya était rarement visité parce qu'il se trouve au milieu d'une région perdue infestée de bandits, parmi lesquels la célèbre Phoola Devi, connue comme la « Reine des Bandits ».

Il faut dire qu'à notre arrivée, de nuit, après 13 heures de route, la campagne était sombre et silencieuse. Il n'y avait que quelques maisons à demi écroulées et même les plus audacieux d'entre nous ne se sentaient guère à l'aise.

On dit que, le 22ème jour du 9ème mois lunaire, le Bouddha descendit du Mont Mérou sur une échelle de joyaux. A droite il y avait une échelle d'or pour les êtres célestes (dévas) et à gauche une échelle d'argent pour Brahma et sa suite. L'assemblée des gens couvrait trente lieues à la ronde. Accueilli par Sharipoutra, le Bouddha donna ensuite un enseignement.

Un temple fut érigé à l'endroit où le Bouddha avait posé le pied droit sur le sol. Quand Hiouen Thsang et Fa Hien, des pélerins chinois, visitèrent les lieux, ils trouvèrent trois échelles que les anciens avaient construites en briques et en pierre pour commémorer la descente du Bouddha, mais elles étaient presque entièrement enterrées.
S'il n'y a plus que des ruines aujourd'hui, un petit pilier d'Ashoka marque l'endroit.

Autour du nouveau stupa érigé selon les vœux de Dilgo Khyentse Rinpoche, un petit bâtiment a été construit pour loger les visiteurs. Il y a aussi deux grands temples, l'un Coréen et l'autre Birman à proximité.

imageimageimageimageimage