blog

« Sacrée croissance », un nouvel ouvrage de Marie-Monique Robin

Par Matthieu Ricard le 22 janvier 2015

Citoyenne du monde, Marie-Monique Robin est une infatigable voyageuse en quête de connaissances, d'observations et de témoignages qui apportent un éclairage saisissant sur l'évolution de nos sociétés et la situation de notre planète. Elle en tire des leçons et expose des solutions constructives issues de ses recherches et de ses rencontres avec des hommes et femmes visionnaires. Ces solutions s'accompagnent d'une double dénonciation, celle des orientations aberrantes qui sont sur le point d'amener la biosphère à franchir des seuils de basculement sans retour, et celle de l'égoïsme institutionnalisé qui anime les systèmes financiers et pousse nombre d'investisseurs et de multinationales à faire passer leur cupidité avant le bien-être des populations présentes et à venir.

Remarquablement documenté, Sacrée croissance donne la parole aux plus grandes figures de l'économie écologique et sociale, des sciences de l'environnement, de l'agrobiologie, des énergies renouvelables, de l'économie positive et des monnaies alternatives.

Se démarquant des scénarios catastrophes qui dépeignent la situation dans laquelle nous nous trouverons dans un demi-siècle si nous poursuivons notre surexploitation de la planète, Marie-Monique Robin fait le pari d'imaginer ce que serait le monde dans vingt ans si les chefs d'états décidaient, dès 2014, de passer du paradigme indéfendable de la croissance sans fin à une gestion sensée et équilibrée des ressources naturelles.

On ne peut qu'espérer que les chefs d'Etat, ainsi que les responsables des multinationales, seront inspirés par ce portrait élogieux de leur courage et de leur sagesse potentiels et choisiront cette option plutôt que l'infamie qui sera la leur s'ils acceptent, en toute connaissance de cause, de sacrifier le sort des générations à venir.

Par faiblesse, par inertie politique et par manque de vision, nombre d'hommes politiques s'inquiètent davantage des prochaines élections que des prochaines générations. « Vous saviez, et vous n'aviez rien fait, » tel est le jugement que porteront sur eux, et sur nous tous, électeurs, nos arrières petits-enfants. À certains, on a envie de dire « Réfléchissez », à d'autres : « Écoutez votre cœur », et à tous : « N'attendez pas pour agir que la souffrance soit à votre porte. »

Sacrée croissance sera-t-il un cri d'espoir à l'aube d'un renouveau ou un triste sanglot au soir d'une catastrophe ? « Cela dépend de nous… » Le fait de l'avoir dit et redit ne diminue en rien la responsabilité qui nous incombe. « L'inaction des bons n'est pas moins nuisible que l'action néfaste des méchants », soulignait Martin Luther King. Une société responsable doit allier la liberté d'accomplir son propre bien à la responsabilité de ménager celui des générations à venir.

Marie-Monique Robin, (2014). Sacrée croissance ! La Découverte.

À lire également: Dominique Méda, (2013). La mystique de la croissance . Flammarion.