blog

Questionnaire de Proust (revu et corrigé !) — 3

Par Matthieu Ricard le 29 décembre 2010

D'après un interview récemment paru dans le Figaro Madame (suite)

Quel geste écologique vous paraît être le plus important?

On ne devrait pas vivre de la mort d'êtres qui ne demandent qu'à rester en vie. Bien qui cela ne soit pas la raison première pour laquelle je suis végétarien, n'oublions pas que pour « fabriquer » un kilo de viande, il faut utiliser 15 kg d'aliments qui pourraient permettre de nourrir plus d'hommes. En outre on estime que l'élevage destiné à notre consommation contribue à hauteur de 18% du réchauffement climatique, c'est-à-dire au même niveau que les voitures.

De quoi vous félicitez-vous le plus dans votre vie ?

J'ai eu l'immense bonheur de passer un grand nombre d'années auprès de maîtres spirituels empreints de sagesse et de bonté.

Quels sont vos héros ?

Ce sont mes maîtres spirituels, Kangyur Rinpotché et Khyentsé Rinpotché, le Dalaï-lama et, sur le plan de l'engagement pour une noble cause, Gandhi.

Quel est votre moteur ?

La volonté de me transformer personnellement pour mieux me mettre au service des autres.


Qu'est-ce que la crise financière a changé chez vous ?

Je redouble d'efforts pour les projets humanitaires dont je m'occupe au travers de la fondation Karuna-Shechen.

(à suivre)