blog

Quelques réflexions sur la créativité

Par Matthieu Ricard le 10 septembre 2009

Pour laisser libre cours à sa créativité, l'esprit doit se défaire des automatismes de pensée qui le conduisent à tourner en rond dans ses schémas habituels. Il doit pouvoir rester dans un état de réceptivité, de lucidité, de flexibilité, de clarté et de sagesse. Il pourra ainsi cesser de surimposer ses propres projections sur la réalité.

De cet état de liberté peut alors jaillir une nouvelle vision des choses, et cela que nous soyons ou non en train de rechercher des réponses. Lorsque nous essayons par exemple de résoudre un problème mathématique ou de mettre au point une nouvelle interprétation du réel, le problème ou la question reste au fond de notre esprit. Si au lieu d'échafauder des solutions possibles avec notre esprit discursif, nous nous contentons de rester calmement dans un état de réceptivité ou de ‟présence ouverte”, cela peut permettre l'émergence d'intuitions inopinées. De telles intuitions peuvent concerner des découvertes scientifiques, la création artistique, ou de nouveaux moyens de résoudre les problèmes de la vie.

Un écueil à contourner
Souvent nous explorons les coins reculés de notre paysage mental dans l'espoir de trouver quelque chose qui n'ait jamais été fait ou dit auparavant. Une telle façon de faire ne mène pas à quelque chose de très original et n'apporte rien ni à l'individu ni à l'humanité. Au lieu de cela nous pouvons essayer de nous maintenir dans un état de liberté intérieure qui ménage l'espace nécessaire pour voir les choses sous un autre jour.

Créativité et transformation intérieure
Avoir l'esprit en repos, dans un état de réceptivité lucide peut aussi conduire à mieux appréhender la nature de l'esprit lui-même. Nous avons ainsi l'opportunité de déterminer si oui ou non le moi existe réellement. Un examen si intime nous aide à envisager le monde sous un jour entièrement nouveau.

Si nous parvenons ainsi à comprendre l'écart entre l'apparence et la nature véritable des choses, nous serons débarrassés de notre erreur fondamentale et donc des causes de notre souffrance. Dans notre quête du bonheur, ce serait considéré comme de la créativité véritable.

De même, la créativité consiste aussi à briser les parois de l'étroite bulle de notre égocentrisme et à laisser notre esprit s'épandre en bonté aimante et sans réserve et en compassion.

La créativité dans l'éducation
Dans le domaine de l'éducation, être créatif consiste à congédier les théories établies, et à regarder les choses avec un œil neuf, en se posant des questions essentielles telles que « Qu'attendons-nous réellement de l'éducation? » L'éducation devrait former des êtres humains qui soient bons, mais il semble que ce ne soit pas là le but que cherchent à atteindre la plupart des systèmes éducatifs.