Matthieu Ricard

Moine bouddhiste, Humanitaire, Auteur et Photographe
blog

Quelques paroles du philosophe Alexandre Jollien, lors de notre récente rencontre à Lausanne

Par Matthieu Ricard le 30 mars 2010

‟De 3 ans à 17 ans, j'ai vécu dans une institution pour personnes handicappées et j'ai perçu que le sens de la vie, c'était la joie [...]. Elle se puisait dans la rencontre de l'autre.”

J'ai un copain qui dit: ‟Il y a un spermatozoïde et une ovule qui se rencontrent, et au bout d'un moment, on dit ‘c'est moi!' et on s'approprie.” En général, c'est là où cela foire.

‟Si l'on se replie trop sur soi-même, cela sent le renfermé.”
image

Pour des extraits de cette rencontre consulter http://www.rigdzin-community.org/index.php?option=com_content&view=article&id=192&Itemid=250