blog

Le Bhoutan, champion de la préservation de l'environnement

Par Matthieu Ricard le 23 octobre 2011

Avant de participer aux rencontres de l'Institut Mind and Life XXIII consacrées à « Ecologie, éthique et interdépendance » (qui peuvent être visionnées sur le site www.dalailama.com et sur Youtube), le spécialiste des neurosciences Richard Davidson, avec qui je travaille depuis plus de 10 ans, son épouse Susan, et Jonathan Patz, (l'un des auteurs principaux du rapport des Nations Unies sur les changements climatiques, IPCC, qui a partagé le Prix Nobel de 2007 avec l'ancien Vice-président des Etats-Unis, Al Gore) et moi-même avons eu l'opportunité de séjourner au Bhoutan. Nous avons pu y dialoguer avec le Premier Ministre, Lyonchen Jigme Trinley, et plusieurs autres ministres et personnes jouant un rôle clé dans la mise en oeuvre de la politique du Bonheur National Brut.
image
Le ministre de l'agriculture et de l'environnement, Lyonpo Pema Gyamtsho, nous a parlé plus particulièrement des perspectives écologiques du pays.

-- 80% de la surface du Bhoutan est en « couverture naturelle » (composée à 60% de forêts), un pourcentage plus élevé qu'il y a 20 ans.

-- 51% du pays est protégé en parcs nationaux.

-- D'ici 5 ans, l'agriculture Bhoutanaise utilisera exclusivement des produits organiques. Le Bhoutan proscrira tout recours aux fertilisants et aux pesticides chimiques.

-- Le Bhoutan projette également d'atteindre l'objectif de « 0% de contribution carbone » dans quelques années (c'est-à-dire de ne pas émettre plus de dioxyde de carbone que sa couverture végétale n'en absorbe).

Le Bhoutan abrite l'une des réserves de biodiversité les plus riches au monde, dans ses paysages qui se déploient depuis la forêt tropicale, à la frontière avec l'Inde, jusqu'aux glaciers himalayens qui bordent le Tibet (le Kangkar Punsum, à 7 500m d'altitude, est le plus élevé des pics qui n'ont jamais étés gravis)

L'ensemble de ces caractéristiques est unique au monde pour un pays de 600 km de long, plus grand que la Suisse. Le Bhoutan offre ainsi un exemple modèle d'une politique environnementale volontariste qui allie vision à long terme et mise en œuvre efficace.

Quelques vues du Bhoutan prises durant notre récente visite
imageimageimage