blog

Il est temps d’entrer dans l’âge de la femme

Par Matthieu Ricard le 25 février 2019

Banner Femmes 6

Jusqu’à il y a douze mille ans, tant que les humains vivaient encore en petits groupes de chasseurs-cueilleurs qui ne s’étaient pas encore sédentarisés pour pratiquer l’agriculture et l’élevage, les sociétés humaines pratiquaient majoritairement des comportements égalitaires, la plupart du temps avec beaucoup de succès. Les deux sexes participaient à la recherche de nourriture ; ces sociétés étaient fondées sur la réciprocité et la coopération.

Quelques milliers d’années après, notre monde a changé, et avec lui la place de la femme dans la société. L’un des défis de la femme contemporaine c’est qu’elle doit souvent faire face seule à l’éducation des enfants, la privant de vie professionnelle et même d’éducation, notamment dans les zones rurales.

C’est ainsi que les femmes constituent plus des deux tiers des 796 millions de personnes analphabètes dans le monde. Mais cela ne se traduit pas seulement par un manque d’éducation scolaire : dans les zones rurales en Inde, moins de 50 % de femmes affirment savoir comment se transmet le VIH. En Inde également, on estime que 70 % des maladies touchant le système reproducteur féminin sont causées par une mauvaise hygiène personnelle, et une étude de l’UNICEF a révélé que 10 % des femmes indiennes croient encore que la menstruation est une maladie.

Ces chiffres édifiants nous montrent la triste réalité de la société !

Comme le souligne le Dalaï-Lama, « Les femmes ont un rôle particulièrement important à jouer dans le développement de la sensibilité humaine, de la compassion, de la non-violence, qui sont encore très largement sous-développées au XXIème siècle. »

Il est essentiel de garantir l’égalité des droits de l’homme et de la femme, l’égalité des droits fondamentaux à la vie, au bonheur et à la protection contre la souffrance, quels que soient notre race, notre caste ou notre genre.

Notre manière de percevoir le monde ne doit pas être figée, et nous nous devons d’agir sur ce monde pour offrir un meilleur avenir à tous. Le bouddhisme nous enseigne qu’il est important de construire une société plus altruiste, et plus égalitaire, d’un point de vue économique, social et écologique. Nous avons le devoir de ne pas délaisser ceux qui souffrent et même si nous ne pouvons empêcher les inégalités de se produire, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter qu’elles perdurent.

Pour bâtir un monde plus juste et plus altruiste nous devons permettre à toutes les femmes d’actualiser pleinement leur potentiel et leurs capacités.

L’association que j’ai co-fondée il y 19 ans, Karuna-Shechen, place les femmes au cœur de ses actions, et agit à trois niveaux : la santé, l’éducation et l’offre d’opportunités économiques et entrepreneuriales.

Nous offrons aux femmes épanouissement et fierté, mais surtout une place au cœur de la société; l’opportunité de devenir vecteur de changement à l’échelle familiale, communautaire et sociétale. Nos projets ont un impact positif direct et contribuent aussi à faire évoluer les mentalités. Main dans la main avec les femmes, nous brisons les tabous et le cycle de la pauvreté. Les femmes deviennent dès lors des modèles pour les nouvelles générations.

Pour en savoir plus sur Karuna-Shechen : http://karuna-shechen.org/fr/actualite/femmes-actrices-cles-du-developpement/

#IAmChange