Matthieu Ricard

Moine bouddhiste, Humanitaire, Auteur et Photographe
blog

Aider à moyen terme les victimes du tremblement de terre de Yushu

Par Matthieu Ricard le 22 avril 2010

Lors du récent tremblement de terre qui a affecté la ville de Yushu (Kyerku en tibétain) et ses environs, les moines de notre monastère de Shéchèn, situé à 150 km de là, ont été l'un des premiers contingents de moines qui sont venus aider les autres sauveteurs. Ces moines de Shechen ont notamment réussi à sortir vivante une jeune fille ensevelie sous les décombres.
Notre association humanitaire, Karuna-Shechen, est active dans la région depuis une dizaine d'années. A Yushu même, nous soutenons une clinique chirurgicale qui s'occupe d'un grand nombre de personnes démunies. Les nouvelles d'amis présents sur place, qui demandent encore à être précisées, semblent indiquer que cette clinique ait été presque entièrement détruite.
Dans de telles catastrophes naturelles, deux drames se jouent : il y a tout d'abord la tragédie immédiate, avec un grand nombre de victimes qu'il faut immédiatement secourir. Quelques mois plus tard, vient ensuite l'oubli des médias et des autorités gouvernementales. Pourtant, les besoins restent immenses et se prolongent pendant des mois, voire des années.
A Yushu, le gouvernement chinois est intervenu rapidement, un certain nombre d'O.N.G. étrangères sont à l'œuvre sur place, et un mouvement d'entraide s'est spontanément manifesté de la part des populations environnantes, incluant notamment des communautés monastiques bien organisées. Il nous a semblé donc judicieux de planifier une intervention à moyen terme, lorsque nos collaborateurs se rendront dans la région au mois de juin. Nous identifierons alors quelques projets pour aider ceux qui continueront à faire face a des difficultés qu'ils ne peuvent surmonter par eux-mêmes. Nous envisagerons, entre autres, la possibilité de participer à la reconstruction de la clinique chirurgicale que nous avons soutenue depuis plusieurs années.
Le site de Karuna-Shechen se fera écho, dans le courant de l'été des actions entreprises.