Le paradoxe des «bouddhistes» myanmarais: les moines tueurs sont en contradiction avec leur religion.

Publié le 19 octobre 2017 dans Revues de presse

Un demi-million de Rohingyas déplacés. Des milliers d’autres tués au nom de l’épuration ethnique. Des moines bouddhistes qui tendent le poing et une lauréate du prix Nobel de la paix outrageusement silencieuse : comment réconcilier ces exactions dans un État qui se réclame du bouddhisme ? Le moine bouddhiste Matthieu Ricard donne les clés pour ...